C’est ici que s’est achevée en 1657 l’expédition menée par des explorateurs français sur la rivière Batiscan, après 36 jours de canot et 74 portages, à laquelle ont participé 8 français et une vingtaine d’algonquiens. C’est ici que la Batiscan, qui signifie  »brume légère », prend sa source dans le lac Édouard sur les rives de l’ancien sanatorium pour se jeter dans le fleuve St-Laurent 196 km au sud.

Imaginez-vous donner quelques coups de pagaie sur ce parcours de légende parcouru depuis des millénaires…